Bientôt la fin des courriels ?

Depuis 1 an j’entends fréquemment revenir cette phrase que le courriel est sur sa fin. Mon ami chez IBM me dit la même chose et reçoit de moins en moins de courriels et de plus en plus de messages directs. La jeune génération semble plus intéressée à l’échange direct, le chat Facebook, Skype etc…

Difficile à imaginer quand, professionnellement, j’ai besoin de classer les conversation pour y revenir régulièrement, je me questionne sur la question.

La lecture de cet article dans Le Devoir de ce matin vous en diras plus long. En voici un extrait:

La mort va être lente, mais elle semble programmée. Le courriel, cet outil de communication qui a vu le jour avant l’Internet, en 1965, dans un laboratoire du Massachusetts Institute of Technology (MIT), serait de plus en plus menacé d’extinction par la modernité.

C’est en tout cas ce que laisse croire la plus récente lecture du présent numérique faite par la compagnie ComScore aux États-Unis. Une lecture qui expose sans ambages une désaffection profonde du courriel par la plus jeune génération — tout comme par quelques anciens — au profit des échanges plus instantanés que permettent les réseaux sociaux. Entre autres. Et du coup, un incontournable de la communication numérique, utilisé par 66 % des Québécois, se prépare à ne plus l’être.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s