Bob-Booking à la Bourse RIDEAU

Grosse semaine à l’horizon, une formation en vente de spectacle pour les membres d’En Piste, une association de gens de cirque québécois. J’adore faire ces formations. Ça doit me venir de ma mère qui a enseigné pendant 30 ans. Je considère que transmettre la connaissance une fois que l’on a acquis un très bon bagage est très important.

Et la semaine du 13 au 16 février prochain, c’est à la Bourse RIDEAU à Québec que je me rends, LE rendez-vous du spectacle et de la tournée au Québec. Cela fait juste 24 ans que j’y vais et la Bourse fête cette année son 25e anniversaire !  J’y aurais un kiosque pour y présenter les trois compagnies que je représente actuellement, Cirque Alfonse, Cirkus Cirkör et Omnibus.

Les 15 et 16 février en matinée, Jean-Luc Mirebeau, président et fondateur de Bob-Booking, et moi-même ferons des présentations du logiciel qui s’adresse aussi maintenant à la gestion de la programmation des salles de spectacles et de festivals.

Pour les agents québécois, l’adaptation québécoise est enfin prête et nous avons eu notre premier client cette semaine !

Tout cela est bien excitant !

Publicités

Enfin, un atelier de vente de spectacles à Montréal

Les 7 et 8 février 2012, avec En Piste, je donnerais, avec ma bonne amie Marisol de Santis, un atelier de vente de spectacle et mise en marché. Cet atelier est destiné aux artistes en développement souhaitant vendre leur spectacle. Voici les grandes lignes:

  • Comprendre l’art du Showcase (qu’est-ce qu’un bon extrait de spectacle);
  • Acquérir des outils utiles dans la rédaction de contrats de vente, les lettres d’ententes et les fiches techniques;
  • Identifier les critères d’un outil de promotion efficace;
  • Se familiariser à l’organisation et à la logistique d’une tournée

C’est pas cher (65$) mais ce que je vais vous enseigner vaut de l’or !

Bob Booking Canada, c’est parti !

Voila plusieurs mois que vous n’avez rien lu de frais sur mon blog. J’admets une certaine paresse couplée d’un printemps bien rempli suivi du Festival Complètement Cirque de Montréal en juillet et ensuite les vacances d’été. Parallèlement à tout cette activité, j’étais aussi très occupé à préparer le lancement de Bob Booking Amérique du Nord.

Je vous avais déjà parlé auparavant de ce fantastique outil de travail pour les agents de tournées (chargés de diffusion en France).  La plupart d’entre nous travaillent sans outil précis, naviguant de Excel à Word et à Outlook, dédoublant le travail et les infos. Bob réuni tout cela en même temps et à un prix dérisoire à côté du coût de se faire faire une base en Filemaker sur mesure.

J’en profite aussi pour vous annoncer que je ne collabore plus avec le Cirque Éloize. J’ai mis fin à 12 belles années de collaboration pour me consacrer à Bob et aussi à 3 projets de diffusion avec Timber du Cirque Alfonse, premier cirque de bucherons au monde,  la magnifique compagnie suédoise Cirkus Cirkör et leurs deux spectacles Underman et Wear it Like a Crown, et pour finir, une institution montréalaise, Omnibus, le corps du théâtre   dans une adaptation originale du célèbre opéra de Mozart, Cosi fan tutte au titre de l’Amour est un opéra muet.

Bref, je tenterais régulièrement d’alimenter ce blog car je vous sais nombreux à venir y chercher des idées de promotion pour vos créations et de votre carrière.

Une carrière dans le monde du spectacle ?

Ça vous intéresse et vous êtes sérieux dans votre démarche, dans ce cas, investir dans une formation avec des praticiens du métier (dont moi), est la meilleure des formation.

C’est offert par les Formations Act’ (qui produit aussi l’excellente revue La Scène en France). Ça commence en avril prochain à Paris et vous pouvez lire le cursus complet en cliquant ici. Je rajoute que ce sera en français.

Je serais aussi à Budapest les 1 et 2 avril prochains oû j’animerais 2 jours de formation sur la vente de spectacles et le développement international organisé par Circonnection. Et ici, ce sera en anglais !

Je fais mon ‘World Tour » quoi !

 

 

Un spectacle « à ne pas manquer »

Chaque fois que je vois cette phrase dans Facebook, une pub, un communiqué, une partie de moi (la plus grande) s’horripile devant tant de vide.

Comment peut-on décider d’aller voir un spectacle  « à ne pas manquer » alors que la plupart du temps, on ne sait rien dudit spectacle et que rien ne m’encourage de manière intelligente (du moins alléchante) à en savoir plus.

La plus grosse erreur des gens qui publicisent leur spectacle est de s’adresser à ceux qui les connaissent déjà plutôt que s’adresser à ceux qu’ils pourraient intéresser. N’oubliez pas: vos clients ne vous connaissent pas et ne s »intéressent pas à vous – Seth Godin.

La deuxième plus grosse erreur que font ces communications est de penser que le spectacle va plaire à tout le monde. Chose littéralement impossible (et heureusement d’ailleurs).

Et pourquoi ne devrais-je pas manquer ce spectacle – alors que je suis crevé de ma journée, que je dois trouver une babysitter à 25$ la soirée, qu’il y a ce DVD qui traine sur ma télé et que je veux le voir … – oui pourquoi ?

S’il vous plait, donnez-nous un slogan qui frappe l’imagination. Qui fasse en sorte que c’est une expérience extraordinaire et mémorable. Bref, que JE décide que c’est un spectacle à ne pas manquer !

Retour de la bourse RIDEAU 2011

Un petit saut de 2 jours à la Bourse RIDEAU a toujours eu pour moi quelque chose de réjouissant. Cette retrouvaille annuelle du monde, petit mais dynamique, du spectacle au Québec  est toujours un bon moment à passer. Je regrette seulement de ne pas avoir de spectacles à représenter qui justifierait financièrement la prise d’un kiosque et d’assister à de nombreux spectacles de qualité. Il est aussi agréable de constater que même si la majorité des diffuseurs sont en poste depuis longtemps, ils évoluent dans leur démarche. Plus que jamais ici, programmer est un geste artistique. Leur réflexions sur leur métier et leur réalité est aussi très saine.

Le gala de fermeture d’hier soir était bien ficelé. Le moment vraiment touchant de la soirée était l’hommage rendu à Normand L »Ecuyer de Diffusions de la Coulisse de Beloeil. Normand avec qui je n’ai pas eu le plaisir de travailler dans le passé, est un homme charmant et sensible.

Un autre prix qui m’a touché est celui remis au Théâtre de Baie Comeau et son équipe pour leur partenariat avec la Polyvalente Innu de Betsiamite sur la Côte Nord pour un projet de rapprochement entre la communauté Innu et la communauté blanche de Baie Comeau.

Bref, longue vie au réseau des salles québécoises