Bob-Booking à la Bourse RIDEAU

Grosse semaine à l’horizon, une formation en vente de spectacle pour les membres d’En Piste, une association de gens de cirque québécois. J’adore faire ces formations. Ça doit me venir de ma mère qui a enseigné pendant 30 ans. Je considère que transmettre la connaissance une fois que l’on a acquis un très bon bagage est très important.

Et la semaine du 13 au 16 février prochain, c’est à la Bourse RIDEAU à Québec que je me rends, LE rendez-vous du spectacle et de la tournée au Québec. Cela fait juste 24 ans que j’y vais et la Bourse fête cette année son 25e anniversaire !  J’y aurais un kiosque pour y présenter les trois compagnies que je représente actuellement, Cirque Alfonse, Cirkus Cirkör et Omnibus.

Les 15 et 16 février en matinée, Jean-Luc Mirebeau, président et fondateur de Bob-Booking, et moi-même ferons des présentations du logiciel qui s’adresse aussi maintenant à la gestion de la programmation des salles de spectacles et de festivals.

Pour les agents québécois, l’adaptation québécoise est enfin prête et nous avons eu notre premier client cette semaine !

Tout cela est bien excitant !

Publicités

Enfin, un atelier de vente de spectacles à Montréal

Les 7 et 8 février 2012, avec En Piste, je donnerais, avec ma bonne amie Marisol de Santis, un atelier de vente de spectacle et mise en marché. Cet atelier est destiné aux artistes en développement souhaitant vendre leur spectacle. Voici les grandes lignes:

  • Comprendre l’art du Showcase (qu’est-ce qu’un bon extrait de spectacle);
  • Acquérir des outils utiles dans la rédaction de contrats de vente, les lettres d’ententes et les fiches techniques;
  • Identifier les critères d’un outil de promotion efficace;
  • Se familiariser à l’organisation et à la logistique d’une tournée

C’est pas cher (65$) mais ce que je vais vous enseigner vaut de l’or !

Un atelier sur le developement international dans une ville magnifique !

Quelle bonne idée à eu Veronika Gallyas de Circonnection en m’invitant à donner 2 jours d’ateliers à Budapest (Hongrie). Bonne idée car j’y ai rencontré des gens adorables et passionnés et parce que j’ai donné l’atelier en anglais pour la première fois et je suis plutôt fier de moi. Les participants venaient d’horizons très différents (Espagne, Italie, France, Suède, Écosse,  Belgique, Hongrie, Australie) Et le spectre de compagnie plutôt large, d’amuseur de rue (mais des pros !) à  l’excellente compagnie suédoise  Cirkus Cirkör .

Budapest est vraiment une ville qui mérite d’être connue. Somptueuse et très abordable, des piscines-spas dignes de Versailles, une jeunesse heureuse (et il parait que les dentistes y sont vraiment pas chers et très compétents). Bref,  j’y reviendrais c’est sûr et merci encore à  l’inlassable Veronika (Miss 2000 projets !)

Mon super groupe !

Une carrière dans le monde du spectacle ?

Ça vous intéresse et vous êtes sérieux dans votre démarche, dans ce cas, investir dans une formation avec des praticiens du métier (dont moi), est la meilleure des formation.

C’est offert par les Formations Act’ (qui produit aussi l’excellente revue La Scène en France). Ça commence en avril prochain à Paris et vous pouvez lire le cursus complet en cliquant ici. Je rajoute que ce sera en français.

Je serais aussi à Budapest les 1 et 2 avril prochains oû j’animerais 2 jours de formation sur la vente de spectacles et le développement international organisé par Circonnection. Et ici, ce sera en anglais !

Je fais mon ‘World Tour » quoi !

 

 

Du cirque plein les yeux et les oreilles

De retour après un abandon de quelques semaines, je me remet au clavier qui n’avait néanmoins pas chômé. Entretemps, j’ai eu l’occasion de faire un saut en France où j’ai eu le plaisir de donner une formation pour Act sur le développement international des arts de la scène. J’ai ensuite continué mon voyage dans le sud pour donner un coaching sur l’utilisation du web 2.0  dans un contexte de structure culturelle au Domaine d’O qui s’en transformé en un brainstorm très créatif sur les utilisations potentielles des médias sociaux. Ici à Montréal, Je poursuis toujours mon accompagnement sur le développement avec la géniale D. Kimm des Filles électriques. Bref, une vie bien remplie !

En France, j’ai pu mesurer l’ampleur de l’impact catastrophique sur le milieu culturel des importantes réductions de subvention à venir dans les prochaines années particulièrement sur les structures d’accueil et de création de spectacles  En effet, M. Sarkozy, petit empereur de son état, à décider de retirer la perception aux municipalités d’une taxe de 1% sur les entreprises. Cette taxe permettait aux municipalités de  de financer les activités culturelles leur programmes sociaux selon leur  politiques. Le gouvernement français perçoit maintenant cette taxe et la redistribue supposément en équivalent mais en leur disant quoi faire avec cet argent. Et je vous assure que ce n’est plus la culture qui est favorisée comme auparavant (vous savez,cette bande de paresseux qui vivent au crochet des subventions…). Tout le monde va en souffrir, et dont notamment la présentation de spectacles plus lourds financièrement. La beauté de la chose en France, est qu’ils ne se laissent pas faire et la montée au barricades est très rapide dans ce pays où  la contestation est un art de vivre.

Dans un autre ordre d’idée, j’ai pu voir hier soir à L’Usine C le sympathique spectacle  Gaff Aff de la compagnie suisse Zimmermann & De Perrot que je recommande mais avec de petites réserves quand même. J’admet que le premier 20 min ne m’a pas emballé mais ils sont su aller me chercher plus tard et j’ai finalement passé un très bon moment. Zimmermann est seul sur une sorte de plaque tournante de tourne disque et livre une performance physique et acrobatique très dynamique et impressionnante. Je me demandais combien de temps il tiendrais le coup avec toute cette énergie. dépensée. Avec une scénographie de cartons, il bâti des mondes et des situations loufoques et savoureuses. De Perrot est un DJ exceptionnel et ses mixes sont créatifs et inusités. Le son voyage à travers la salle et l’effet est saisissant. J’y ai aussi eu le plaisir de faire la connaissance de Zoë Beaudry, la très enthousiaste nouvelle directrice du marketing et des communications de La Tohu. Cette arrivée n’est pas banale car pour une rare fois, à ma connaissance, une professionnelle de la pub et du marketing se joint au milieu culturel. Je pense qu’elle apportera  une perspective nouvelle dans notre monde qui a toujours été beaucoup plus communications (souvent par économie de moyens) que marketing et qui en a grandement besoin. Je lui dit merde et j’ai hâte à notre prochaine conversation.

Cet été, Montréal vient de se doter d’un nouveau festival Complètement Cirque avec une programmation internationale qui saura éveiller la curiosité. Nofitstate Circus de Cardiff (Pays de Galles) avec une prestation industriellement circassienne, le Cabaret des 7 doigts de la main, des troupes de Belgique et d’Allemagne, Johnnny Filion (un des meilleur clown au monde selon moi) et Mr. Pipi (hilarant), la Bande artistique et ID, le nouveau spectacle attendu du Cirque Éloize. Bref, de quoi se rassasier pour un bon bout !

Pour finir, j’ai hâte que la mautadite neige qui est tombée sur mes tulipes hier fonde et vite SVP !