Petites découvertes du dimanche matin au lit

Par un dimanche matin pluvieux et frisquet, quoi de mieux de se laisser promener sur le net et partager ses découvertes:

Une lettre de Wajdi Mouawad sur pourquoi il fait du théâtre. Pour le plaisir de l’âme:

«À quoi appartiens-tu?»
Je ne sais pas
Une fois les évidences dépassées, celles de l’Homo sapiens sapiens, celles de la couleur de la peau, du trajet qui ne signifie plus rien, Liban, France, Québec, France, Kafka, Morandi, impulsif, colérique; une fois le sentiment que la tâche est aussi exigeante que celle du saumon remontant vers sa source puisque dans le contre-courant, il sait qu’une seconde de repos le ferait reculer de quatre mètres qu’il lui faudrait reconquérir; une fois la conscience que la vie n’est pas un brouillon qui pourra être repris au propre, qu’il n’y a pas de propre, qu’en fait, le brouillon c’est le propre; une fois que nous savons que personne n’aurait pu naître à notre place parce que personne n’aurait pu nous remplacer dans le ventre de notre mère et que, de la même manière, personne ne pourra mourir à notre place parce que personne ne pourra nous dire au moment ultime: «Laisse-moi prendre ta place, laisse-moi mourir ta mort»; une fois acquise la conscience que, si nous avons réussi à naître notre naissance et que nous avons envie de mourir à pleines dents notre mort et que, donc, ce qu’il y aura entre les deux devrait être à notre hauteur, une fois tout cela acquis: «À quoi appartiens-tu?»

Et pour le plaisir des yeux et des oreilles, Socalled, un artiste typiquement mile-endien (quartier montréalais où  j’ai vécu 25 ans dans un mélange d’artistes franco, anglos, déchus, en devenir, locaux grecs, hassidims, italiens, portugais, BS, branchouilles et apparts pus achetables car les dinkies veulent s’abreuver à notre source). On s’égare, on s’égare. Je vous présente donc Socalled et son merveilleux video ‘You are not alone ».

Pour terminer, comment ne pas se sentir révolté quand son gouvernement s’apprête à dépenser 1 milliard (oui, vous avez bien lu, 1 milliard) de dollars canadiens pour assurer la sécurité des chefs d’états pendant 3 jours à la prochaine rencontre du G20 alors que la sécurité des JO de Vancouver l’hiver dernier (2 semaines) a coûté 900 millions. Et surtout que ce même gouvernement  a coupé les vivres aux artistes, un misérable 45 millions annuel qui fait toute la différence.

Que dire sinon: tout sauf Harper. Je vous laisse pour aller allumer un cierge à l’Oratoire St-Joseph pour que la coalition PLC-NPD se concrétise rapidement. Sinon c’est la cata  ! En fait, ce l’est déjà !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s