De retour de Hollande !

Me revoilà enfin après deux semaines d’absences sur les ondes. Un marathon de 8 jours en Europe qui c’est terminé dans un très sympathique festival de cirque dans le sud de la Hollande, le Circo Circolo dont voici une photo prise tôt le matin:

J’ai pu voir Les Colporteurs, troupe de fil de ferristes avec un spectacle sublime de fils de fers qui vont dans tout les sens du chapiteau, rien d’autre et que de magie. David Dimitri en one-man show, il part lui même la musique et fait de la planche sautoir en solo (et oui, c’est possible avec un système de sac de sable qui tombent du plafond !) et la compagnie « 2 rien merci » dans leur chapiteau-yourte en forme de moulin à café, leur Gramoulinophone !:

Bref, un séjour très chouette, plein de belles rencontre et surtout, les hollandais que je trouve vraiment très sympa et excellent public. Cela m’a ramené 20 ans en arrière quand le « Boulevard des rêves brisés » de Hollande s’est établi 2 semaines à Montréal et j’y ai passé toutes mes soirées. D’ailleurs, Wim Claessen, fondateur du Circo Circolo faisant partie de la gang du boulevards et ce n’est pas surprenant car le même esprit y règne.

Pendant mon passage à Paris, je suis allé voir au Rond-Point voir Le Cirque Invisible qui nous a tellement ennuyé que nous sommes partis a l’entracte. Décéption d’autant plus triste que j’attendais de voir ce spectacle de Victoria Chaplin (fille de son père) et Jean-Baptiste Thierrée, depuis des années et vraiment pas à la hauteur de mes attentes. Tout Paris semble en pamoison devant ce spectacle et moi, tout ce que j’ai vu c’est de la magie à 5 cennes et des passage plus ou moins poétiques de bouts tissus qui finissent en cheval. Coudon, ou étiez-vous pendant votre enfance ? J’admet que je ne comprends pas encore la race parisienne…

Publicités

Qu’est-ce qu’un vrai leader

Certaines choses n’ont pas besoin d’être commentées, elles parlent d’elles-même. C’est de Seth Godin:

Everyone isn’t going to be a leader. But everyone isn’t going to be successful, either.

Success is now the domain of people who lead. That doesn’t mean they’re in charge, it doesn’t mean they are the CEO, it merely means that for a group, even a small group, they show the way, they spread ideas, they make change. Those people are the only successful people we’ve got.

Que les opportunistes se rhabillent, que les épidémistes prennent le pouvoir !

Les coupures sont maintenant un enjeu électoral

Comme l’a si bien dit Mouawad dans sa lettre à Harper il y a plus d’un mois:

Ceux-là seront peut-être, à l’instar de ma lettre, défaillants, mais, à l’intérieur de chaque mot, il y aura une étincelle enragée, ranimée, et c’est précisément l’addition de ces petits instants de feu qui formera le grain de sable dont vous ne pourrez pas vous débarrasser. Cela ne se calmera pas, la pression ne diminuera pas.

Je ne peux dire que ça a marché et que les coupures à la culture sont maintenant un enjeu électoral bien établi auprès des 4 partis et que cet enjeu a été exploré dans les débats des chefs à la télévision. Harper et Verner ont pourtant tout fait pour balayer ça sous le tapis mais grâce à la levée de bouclier des artistes, beaucoup au Québec et un peu dans le reste du Canada, ils doivent répondre aux questions et affronter cette réalité. Il ne reste que 4 jours avant le vote, Dion monte, Harper descend. Je sais que beaucoup n’aiment pas Dion par son passé du pire énemi de la souveraineté du Québec mais cela reste qu’à mes yeux, il semble le plus honnête de tous et il a su se rapprocher des gens depuis quelques semaines. À vous de choisir, mon choix est fait.

La crise financière aura-t’elle de l’impact sur les ventes de billets ?

Il y a tout lieu de croire que oui mais je reçois des informations contradictoires. Selon une source à New York dans le domaine des théâtre dits « Broadway », les ventes de billets ne baissent pas et sont stables. Il pense que les gens ont plus besoin de se divertir dans une période difficile.

Une autre source, à Paris cette fois, me dit qu’à Paris c’est très difficile depuis quelques temps mais pas depuis le début de la crise en particulier. Par contre à Bruxelles et à Genève ça va plutôt bien.

Les USA seront probablement les premiers touchés, 15 millions de personnes ont perdu leur maison, des centaines de milliers de travailleurs perdent leur emploi, des banques font faillite. Et il ne faut pas oublier que dans le spectacle vivant, les banques sont de gros donateurs pour les fondations qui permettent aux structures et aux compagnies de survivre.

L’Europe est en train de vivre, depuis quelques jours, le ressac de la crise américaine et va  vivre des temps difficiles. Heureusement qu’en France, la culture et le spectacle vivant sont considérés comme des services « essentiels », mais pour combien de temps encore ?

J’ai trouvé aucun commentaire sur le web, mais je vais suivre cela de près.

Plus qu’une semaine de Nebbia

Je n’écrit pas souvent car je suis très occupé avec Nebbia qui fait un carton à Montréal. Il reste une semaine et après ce sera la tournée québécoise avec plusieurs dates proche de Montréal.

Pour mes lecteurs français, soyez heureux d’apprendre qu’une importante tournée pour la saison 2009-10 est en train de se mettre en place (de là mes absences d’écritures). Les programmateurs français qui voient Nebbia sont sous le charme. En attendant, vous pourrez voir RAIN qui est en France et en Europe jusqu’en mai 2009.

Je pars bientôt en Hollande au Festival Circo Circolo et j’ai bien hâte de voir Les Colporteurs, une troupe de fil de féristes que j’ai toujours aimé.

Je n’ai plus grand chose à dire sur les coupures car tant a été dit. Par contre, comme l’a dit Mouawad dans sa lettre à Harper: ‘nous serons le grain de sable dans votre campagne’ et c’est réussi. Je pense que le PC a sérieusement été destabilisé avec cette cause. Bravo à tous ceux qui contestent cette décision et qui continuent.

Fuel4arts.com est fermé

En allant faire mon tour sur le site australien http://www.fuel4arts.com hier soir, j’ai découvert qu’il était malheureusement fermé. C’est d’autant plus regrettable car ce site était une ressource inépuisable d’information sur le marketing des arts de la scène, autant du côté artiste que du côté diffusion. Il semble que le gouvernement australien ai regroupé le tout dans un autre site: http://www.australiacouncil.gov.au/research/market_development

Le nouveau site semble bien documenté mais pas aussi bien que le précédent sur lequel on trouvait des transcriptions de conférences et des études de cas très intéressantes.

J’espère qu’un site francophone de ce type va naître un jour et je pense que cela viendra du côté québécois car nos amis français sont plutôt allergiques au terme « marketing » dans le contexte des arts de la scène.