Tournées et plan vert

Il est de bon ton aujourd’hui d’avoir un plan vert au sein d’une compagnie. Que font les artistes, les compagnies artistiques et les salles de spectacles pour se lancer dans ce mouvement planétaire ? Malgré le fait qu’ils soient les premiers à dénoncer la société de consommation, la pollution exponentielle, trop peu font des gestes concrets sur leur pratique. Le groupe anglais Radiohead par contre n’y est pas allé avec le dos de la cuillère ! Ils ont instauré un plan vert qu’ils imposent aux promoteurs qui les présentent. Par exemple, seuls les journalistes qui viendront au concert en vélo auront leur billet de promotion, tout les transports sont calculés en fonction de leur dépense énergétiques. Radiohead a mandaté une firme pour faire l’analyse des impacts des leurs dernières tournées sur l’environnement. Voici un extrait de leur blog:

We wanted to find out which kind of touring has the lowest carbon and environmental impact ‘per person entertained‘. We had lots of information to work out our own carbon footprint, but we had to make some assumptions about the fans’ footprint; how they travel, and how much beer they drink when they get to the show!

This is what we found:

Short of no-one coming to see us, we’d like to share with our fans some ways of reducing this – our early research suggests that how you come to our shows can significantly reduce the tour’s carbon output. To help achieve better results, we’re trying to play as many shows as possible in city centres because of their better transport links. From the Best Foot Forward report, the rough figures below give you an example of how much of a difference you can make.

For the big shows:

Leur étude peut être téléchargée ici

Les compagnies en tournées doivent mesurer l’impact de leur pratique et faire des choix vert. Souvent ces choix peuvent même s’avérer économiques. Le transport par bateau des décors coûtent 60% moins chers, pourquoi pas prévoir 2 ensembles de décors-costumes ce qui donnerait la latittude de passer d’un continent à l’autre sans hypothèquer des engagements potentiels. Le transport routier devrait, autant que, possible se faire en véhicule diésel (nettement plus rare en Amérique du Bord qu’en Europe) qui permet de faire 40% de plus de distance que l’essence. Les artistes devraient imposer que le programme soit imprimé sur du papier recyclé et une encre non-polluante. Il existe tant de petites actions possibles et votre public sera touché par ces actions. 

Je tiens à rajouter une mention spéciale et un exemple à suivre à La Tohu (lieu dédié aux arts du cirque à Montréal) pour son édifice conçu complètement sur un cahier de charge environemental.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s