Mon amie Lise

J’ai eu le le grand plaisir de travailler avec la super attaché de presse québécoise Lise Raymond il y a une bonne décennie notamment sur le projet des Colocs. Non seulement Lise est une excellente AP mais aussi une des plus chouette fille avec qui j’ai travaillé (elle ne m’a pas payé pour dire ca et nous nous sommes pas parlés depuis 4 ans, juré !).

Lise nous livre ici un billet décapant sur son blogue sur le metier d’attaché de presse dans la culture. Tordant et très réaliste. En voici un extrait:

À L’INTENTION DES GÉRANTS, ARTISTES, ET COMPAGNIES DE PRODUCTION : IL A ÉTÉ ÉTABLI AVEC UNE CERTITUDE QUASI-BIBLIQUE QUE :
– les AP ne montent pas les maquettes des unes des quotidiens ;
– elles ne poussent pas la souris des journalistes ;
– elles ne connaissent aucune cérémonie vaudou permettant de contrôler, et/ou de faire dire ce qu’elles veulent aux représentants des médias ;
– il est plus aisé de défriser un poil pelvien que d’obtenir une apparition au Point, avec ou sans « J ».

À L’INTENTION DES RECHERCHISTES :
IL EST TOUT AUSSI CERTAIN QUE :
– Si votre émission est diffusée le dimanche avant-midi dans la même case horaire que La Semaine verte, les probabilités d’avoir Céline en entrevue exclusive sont EXTRÊMEMENT MINCES. La réponse sera presque invariablement : « On lui en parle et on vous rappelle » ;
– PRÉCISION : une primeur, par définition, ne peut se répéter ; un artiste ne peut apparaître pour la première fois qu’une fois. Quand le clonage aura réussi à produire autre chose que des tétards ou des brebis, il sera possible de reconsidérer la question. MAIS PAS AVANT…

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mon amie Lise »

  1. Bien drôle !

    Ton blog (ainsi que celui de tes confrères/consoeurs de travail !) est particulièrement intéressant. C’est plutôt rare de savoir ce qui se passe de ce côté du monde artistique, qui nous montre d’habitude que son côté vernis et apparament aussi simple qu’inspiré. Mais là on réalise bien que derrière chaque artiste il y a tout un groupe de travail, qui bûche sans relâche longtemps avant qu’on commence à en entendre parler. Et moi je trouve ça passionnant !

    Continue à nous en faire part !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s