Prix du billet

Je vous ai un peu abandonné cette semaine, j’ai un bébé d’un mois à la maison et une fille de 3 ans et il faut gagner sa vie….Ne vous en faîtes pas, les sujets de manquent pas, j’ai une liste assez longue à commenter. The best is to come !

Comme je le mentionne dans la page « qui suis-je », un de mes principal mandat est d’organiser des tournées et ce moment je m’occupe de la tournée de RAIN du Cirque Éloize dans le réseau public en France pour la saison 2008-09.  Ce réseau est vraiment fascinant car il est probablement le plus soutenu par les différents paliers gouvernementaux (mairie, région, État). Il fait l’envie de nombreux pays car, grâce a ce soutien, les salles peuvent accueillir des spectacles qui seraient difficile à présenter dans un réseau comme au Québec ou aux USA. Ils ont un programme de résidence et de création. Les directeurs ont, pour la plupart, un profil de metteur en scène ou de chorégraphe. Ils ont une réelle mission culturelle dans leur ville. Bref, si c’est pas le paradis, c’est pas loin !

Ils pratiquent pour la plupart une politique d’accessibilité au spectacle, et certains proposent des prix imbattables allant de 8 euros à 15 euros pour des spectacles, qui ailleurs dans le monde, se vendent entre 25 et 40 euros la place. Là, je m’interroge au risque d’attirer les foudres de nombreux intervenants du milieu. Pas que je soit contre le fait que le public moins nantis ne puissent voir des belles créations mais je pense aussi que cette politique a un effet pervers. A la longue, est-ce que cela ne dévalorise pas l’image de la compagnie et du spectacle ? Surtout quand il s’agit d’une création qui a beaucoup d’ampleur et qui a eu un grand succès international. J’aurais plutôt tendance à penser que certaines productions valent plus et le public doit s’attendre à payer en conséquence. Un système de réduction de prix pour certaines personnes sans travail ou autre pourrait être pratiqué (ce qui ce fait aussi a assez grande échelle).  

Aussi, sortir au théâtre n’est pas une activité quotidienne. Dans mon pays ou il fait pendant 3 mois entre -5 et -25, sans parler des 3 mètres de neige qu’il est tombé cette année, aller voir un spectacle est toute une organisation. Gardienne, manger tôt, retourner dans l’auto alors qu’il fait -20 et qu’elle va prendre 15 minutes à réchauffer, trouver du stationnement etc… Sortir nécessite, pour nous et beaucoup de gens, toute une préparation physique et psychologique. Donc, quand on sort avec ma femme, c’est une soirée particulière pour nous deux. Pas que le prix du billet ai un impact sur notre choix de spectacle mais je trouve normal que Decouflé ou Cirque Éloize coûte plus cher à voir que d’autres. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s