Cote d’amour des artistes

Kevin Roberts, CEO de Saatchi & Saatchi a développé l’idée du ‘Lovemarks‘, la cote d’amour que le consommateur développe pour une marque. Ou est-ce la marque qui essaie de faire développer sa cote d’amour, sûrement ! Bref, les marques paieraient très cher pour avoir la côte d’amour et la fidélité que les artistes recoivent de leur public. Cette cote d’amour est le fruit d’un travail, le public a été gagné un à un. C’est ce qu’on appele de la segmentation. La personne a développé une relation émotive avec l’artiste. Personnellement, c’est pas Starbucks qui va me faire vivre ça !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s